• adelinejanin

La colère et comment la gérer avec la Sophrologie

Selon le LAROUSSE la Colère, du latin Cholera : bile, est un État affectif violent et passager, résultant du sentiment d'une agression, d'un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales.


Elle fait partie des 5 émotions de base (avec la peur, la tristesse, la honte et la joie) et si on sait l’écouter, elle peut nous être bien utile. Elle agit comme un signal qui nous indique que nos limites, nos besoins ou nos désirs ne sont pas respectés. Si la colère est une émotion aussi forte et fulgurante, c’est qu’elle libère de l’adrénaline qui nous invite à se mettre en mouvement, à initier un changement. Finalement, c’est un reflexe qui peut nous être bien salvateur si on sait l’écouter.


Pourtant dans le monde dans lequel on vit, elle est plutôt mal vue… En effet, les débordements de colère peuvent facilement nous faire passer pour des personnes hystériques, et sont plutôt assimilés à de l’impolitesse ou de l’incivilité. Mais retenir sa colère ou la refouler est tout sauf sain, et vous conduira soit à la déverser au mauvais moment, soit à des conséquences négatives sur votre santé mentale.


Alors que faire de cette colère ? La meilleure solution serait d’écouter ce qu’elle a à nous dire dès les premiers signes et de désamorcer les situations qui peuvent nous faire ressentir cette colère en exprimant nos besoins et nos limites. Certes nous n’avons pas tous cette sagesse et ce recul ! Et si la colère prend trop de place dans vos vies, la sophrologie est aussi un moyen pour mieux la gérer.


Pendant un accompagnement sur la gestion de la colère, on franchira plusieurs étape. Premièrement vous évacuez tout ce qui a besoin d'être évacuer ! Les tensions physiques, les pensées négatives, la colère ... Ensuite vous apprenez à détecter et à gérer cette colère lorsqu'elle survient, lorsque vous êtes face à un déclencheur. Puis vous installez les capacités nécessaires pour ne plus vous laisser déborder (le calme, la patience, la tolérence par exemple...) et vous ancrez ce nouveau comportement face à la colère.

Bien évidemment, je vous en parle de façon globale, chaque accompagnement sera défini spécifiquement pour vous, et personnalisé selon vos besoins précis. Un accompagnement comme celui-là peut vous être utile que vous soyez du genre à garder votre colère pour vous jusqu'à ce qu'elle vous empoisonne, ou que vous soyez du genre à exploser de colère à la moindre contrariété!


Je terminerai sur le sujet en vous rappelant que de base la colère est une saine émotion qui est la pour vous servir de boussole, pour vous indiquez que vos limites ne sont pas respectées, et qu'il est temps de vous mettre en action pour y remédier. Si vous rencontrez des difficultés avec votre colère, n'hésitez pas à me contacter, je vous répondrai avec plaisir






8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout